Envie de participer ?

Randonnée toute en souplesse pour digérée les fêtes de fin d’année. 13 janvier 2022

La première randonnée 2022

Ciel bleu azur pour cette première randonnée de l’an 2022. Nous sommes vingt-huit. Tous masqués pour le déplacement en voitures et chaudement habillés. L’eau de la fontaine, face à la chapelle de Cheissoux, coule à gros bouillon, transparente et très fraîche. Derrière les pas hardis de Philippe E. la troupe qui lézarde au soleil se déploie lentement devant Marie-Noëlle qui ferme la marche.
Puy du Guai, annonce la flèche. L’écriture du mot ne laisse pas de doute – c’est pas comme le « puits » où on descend- là, pas de doute, çà va grimper. Attention sentier suffisamment large mais parfois glissant sur de grosses racines, quelques roches que mordent nos semelles, les feuilles et la terre dures dans lesquelles, par endroit, le pic des bâtons de marche ont du mal à se planter… Dans des ornières profondes, à l’ombre des sapins, l’eau s’est transformée en vitre.
La traversée de plusieurs clairières inondées de soleil laisse présager d’un pâturage printanier verdoyant. Après avoir longé le ruisseau de cheissoux, il nous faudra le franchir. Les uns, perchés sur deux gros troncs, aidés des bras en forme de rampe par nos trois marcheurs alertes, les unes malicieuses, chausses imperméables, sautent comme des cabris sur des pas japonais incertains…

Le long du parcours, quelques sculptures naturelles nous laissent coi ; derrière une haie dégarnie mais touffue une fermette se laisse admirer qu’en hiver ; au détour d’un chemin une maison rénovée admire chaque jour un paysage profond.
Au dessus d’un vallon, la lune nous suit de ses yeux clairs. Derrière un muret, des chevaux alezans, noirs, pommelés lèvent à peine le chanfrein à notre passage, deux ânes du Poitou dressent leurs grandes oreilles, trois chèvres naines voudraient bien jouer avec nous en cette fin d’après-midi.
Seize heures quinze , nous sommes de retour sous la cloche figée au-dessus de la statue de la Vierge en granite ; les fontaines remplissent les bacs, écoutent nos premières impressions et les promesses de prochains rendez-vous au fil des saisons...pendant ces deux prochains mois : un chaque semaine. Alors soigniez vos gambettes.
A jeudi prochain à Busy Varache.

Philippe Walquemane


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.